Fiche: Loi symbolique (réf. 7)

Définition

Elle est d'ordre psychique, elle ne relève ni du droit, ni de la morale elle est éducative, elle règle les rapports humains, elle permet l'échange entre les hommes.

Elle est universelle on doit à la psychanalyse de l'avoir nommée, défini, parlée, elle dit avec clarté l'essentielle de l'éducation.

Que dit la loi?

Elle pose des limites dans les relations entre deux êtres, interdit les relations de puissance de l'un sur l'autre - met fin à la pulsion de domination, de maîtrise, de pouvoir - Protège contre la violence, la domination, l'appropriation: il est interdit de désirer posséder l'autre ou en langage commun, il est interdit de faire de l'autre ce que tu veux, quand tu veux ou tu veux.

Pourquoi est elle dite symbolique?

Elle est la loi de l'homme; la même, au dessus de toutes les particularité des différentes lois.

Elle n'est écrite dans aucun code juridique - elle règle les rapports humains et s'inscrit dans l'homme: il s"agit pour chacun d'arriver à un désir compatible avec le désir de l'autre de tous temps de toutes part et les exigences de la vie en société.

Caractéristique de la loi

  1. universelle: la même pour tous les hommes en tout temps et de tous les continents
  2. Elle engage la réciprocité: tout homme y est soumis: si quelqu'un dit la loi, il l'a respecte / la verbalisation de l'interdit fonctionne pour l'enfant dans la mesure ou il sait que l'adulte est aussi marqué par cet interdit
  3. Elle est momentanément répressive: un renoncement momentané - pour une ouverture - à l'accomplissement du désir sous la forme que l'individu voulait lui donner est interdit par la loi (castration en terme psychanalytique)
    Elle est libératrice car au niveau de la pulsion ne correspond aucune réponse adéquat (permanence de l'objet convoité) - Elle va inciter l'individu à se tourner momentanément vers d’autres activités
  4. Elle oblige le sujet à respecter l'autre
  5. Elle n'est pas une règle morale: elle instaure la co-existence, la réciprocité… et introduit l'existence de l'autre, la reconnaissance de ses désirs, de ses intérêts

Quelles sont les étapes de l'intégration de la loi?

  • L'interdit de la toute puissance (acceptation d'un double mouvement de renoncement et d'investissement du monde)
  • L'interdit de meurtre et de vandalisme (interdit de violence, de faire du mal ç l'autre), même double mouvement
  • Interdit de l'inceste - renoncement à un certain type de relation à et ouverture à la société des enfant et au processus de symbolisation)

Que peut signifier l'interdit?

  • Tout sujet qui a intégré la loi peut là signifier
  • Cette loi doit être présente partout (elle doit être respectée par tous)
  • La prévention contre la violence et l'apprentissage des valeurs sociales réclame la restauration de la loi symbolique dans la famille comme dans tous lieux d'éducation
  • Restaurer la loi c'est apprendre à la nommer à la faire respecter et à sanctionner quand elle n'est pas respectée. C'est aussi différencier ce qui est interdit de ce qui n'est pas permis pour rendre de la force à l'interdit