Vous êtes ici : Accueil  / Nos pôles d’activité  / Médiation et solidarité internationales


Médiation et solidarité internationales


Parce que le dialogue est à la base de tout processus
de paix, l’Ecole de la paix accompagne les efforts de construction de la paix et encourage la coopération
et le travail en réseau.



Eduquer à la paix ne peut se limiter aux salles de classe
et aux enseignements universitaires, non plus qu’aux propos des conférences et des séminaires et aux résolutions des congrès. Cette éducation doit passer également par l’exemple : celui que montre l’engagement concret sur les terrains de la solidarité,
en réponse aux besoins d’aide qu’expriment des populations menacées dans leur existence ou
confrontées à la complexité des sorties de conflit....

Nous conduisons ou soutenons des actions de terrain
et nous agissons pour contribuer à la résolution de crises sur les différents continents avec l’objectif de mettre en place un réseau de partenaires et de dispositifs pouvant jouer, chacun à sa façon, le rôle d’ “écoles de la paix”...

Le Réseau International des Écoles de la Paix

En 2016, l’École de la paix et 4 de ses partenaires à l’international ont lancé le Réseau International des Écoles de la Paix, un nouveau projet pour favoriser les échanges entre les enseignants qui s’engagent, de par le monde, à la promotion d’une culture de la paix.

cliquez ici pour voir la présentation du réseau

En France

Comme vous le verrez ci-dessous, notre action est menée dans de nombreux pays. Cependant, nous avons souhaité mener une action dans lequel est situé l’Ecole de la paix : le quartier Très-Cloîtres

En Europe

La construction européenne, une “aventure de paix” doit être consolidée par un travail d’explication auprès de tous les publics depuis l’école primaire. Elle nous sert de référence pour promouvoir ailleurs la formule gagnante “dialogue, coopération, réconciliation”. Nous avons participé, en 2011, à un programme Grundtvig, avec des partenaires hongrois, autrichiens et italiens.

En Afrique

Au Rwanda en 1999, après le génocide, nous avons aidé à l’adaptation de notre expo “Le sentier de la paix” qui circule désormais dans la région des Grands lacs.
Au Congo Brazzaville, nous avons participé à la création d’un centre de ressources, de documentation et de formation pour l’éducation à la citoyenneté et à la paix. Nous contribuons à la diffusion d’un outil pédagogique que nous avons conçu, et que notre partenaire, l’Action Evangélique pour la Paix, a contextualisé avec notre concours. Voir le projet.

En Amérique latine

Depuis plus de dix ans, en Colombie, nous défendons, dans le cadre d’un collectif d’organisations françaises, l’engagement de communautés paysannes de l’Uraba de ne plus pactiser avec les acteurs armés : des jeunes volontaires se relaient sur ce terrain pour assurer l’accompagnement de leurs responsables. En même temps que nous partageons donc les efforts de la société civile pour la paix, nous coopérons avec les autorités colombiennes dans le champ de l’éducation et de la formation (adaptation d’une mallette pédagogique avec le ministère de l’Education nationale ; participation à des séminaires pour les forces de sécurité). Le bilan de l’Ecole de la paix en Colombie

En Asie

Au Cambodge, nous avons, par le passé, contribué au nécessaire travail de mémoire pour la reconstruction du pays. Au Viet Nam, nous avons accompagné des efforts variés pour faire face au défi de l’éducation qui est aussi celui du développement durable (formation de leaders sociaux pour équilibrer le développement rural notamment).

Enfin, notre documentariste, Daniel Vin, membre du Conseil d’administration, est en train d’achever son troisième DVD pour notre compte sur le Mékong.

La capitalisation des différents projets dans un site : Territoires de paix Il s’agissait ici de capitaliser un certain nombre d’expériences que nous avions réalisées, mais aussi de mettre en lumière les efforts menés par tant d’acteurs pour contribuer à l’amélioration du vivre-ensemble sur des territoires donnés. Pour plus de précisions, voir le site.
Voir aussi le projet